Trames, hachures et autres textures...

Mis à jour : 28 nov. 2020

On me fait souvent la remarque que mon style de dessin est particulier. Pour être plus précis, beaucoup s'étonnent de voir la multitude de traits qui composent mes matières. Ceux qui ne sont pas plongés dans le dessin ont plus l'habitude des contours de formes en noir avec des surfaces remplies uniformément. Ce style belge est un classique de beaucoup de BD.

Eh bien non, je ne viens pas de cette école là. Tout a commencé enfant, lorsque j'ai suivi les cours du soir d'une école de dessin. Le prof étant graveur, il ne jurait que par les trames! Bien lui en a pris, depuis, je suis comme lui, à préférer cette façon de faire à beaucoup d'autres.

La trame est une succession de lignes parallèles qui vont composer une texture complexe selon comment on joue avec. Dans la gravure, que ce soit la technique de la pointe sèche ou de l'eau forte, on travaille sur une plaque de métal à l'aide d'une pointe pour creuser ou pour enlever un vernis (selon la technique). Dans les creux de la plaque, l'encre va se déposer et celle-ci sera ensuite appliqué sur une feuille. (Je vous passe les détails techniques...)

Impossible de "colorier des zones", il n'y a que dans les traits creusés que l'encre se dépose.


Mais avec des traits on peut faire beaucoup de choses!


Gustave Doré

Gustave Doré
Gustave Doré

Cette technique de trames permet de faire des textures très différente, de la plus irrégulière à la plus duveteuse, tout est une question de feeling. Même avec un simple stylo bic, on peut aller assez loin. (La qualité de ce scan ne rend pas grâce aux subtilités du trait...)


On peut aussi bien utiliser des lignes courbes que s'essayer à la trame libre, plus vivante et plus gestuelle.


De nombreux illustrateurs utilisent avec maestria la trame et les hachures pour de magnifiques planches en noir et blanc comme Bernie Wrightson.


Je vous invite d'ailleurs à aller parcourir le forum Terres d'Evasion qui recèle de nombreux articles sur des illustrateurs de fantasy. C'est par ce lien que j'ai découvert les planches de Frankestein faites par Bernie Wrightson. Vous y trouverez aussi de nombreuses références à des auteurs qui ont marqué l'âge d'or de la fantasy.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout